Retour accueil

Yves Jégo


Maire de Montereau-fault-Yonne
Député de la 3ème circonscription de Seine-et-Marne



AccueilFaisons connaissanceMes mandatsMes engagementsNotre mobilisationMes combats
Défendre||l'emploi local Besoin de liberté?|Besoin de fraternité ?||Rejoignez la famille UDI Protéger||notre environnement|et notre patrimoine Faire|entendre||la voix du Sud 77 Besoin|d'avenir ?|Besoin d'Europe ?||Rejoignez la famille UDI Mieux Vivre||ensemble Préparer|l'avenir||de nos enfants

Défendre


l'emploi local

Accueil > A la une > Retraites : les principales projections financières du COR
A la une

A la une



Retraites : les principales projections financières du COR Le 14/04/2010

Retraites : les principales projections financières du COR


PARIS, 13 avril 2010 (AFP) - Voici les principales projections financières sur les besoins de financement des retraites à l'horizon 2050 élaborées par le Conseil d'orientation des retraites (CO…

PARIS, 13 avril 2010 (AFP) - Voici les principales projections financières sur les besoins de financement des retraites à l'horizon 2050 élaborées par le Conseil d'orientation des retraites (COR), dans un document de travail obtenu mardi par l'AFP, non encore validé. LES TROIS SCENARIOSPour faire ses prévisions, le COR a élaboré trois scénarios, en partant du principe que la durée de cotisation pour avoir une retraite à taux plein atteindra 41,5 ans en 2020, en application de la réforme de 2003.Le scénario le plus optimiste est basé sur un taux de chômage à 4,5% à partir de 2024 et une productivité du travail progressant au rythme de +1,8% par an. L'hypothèse la plus pessimiste est fondée sur un chômage à 7% à partir de 2022 et une productivité progressant au rythme de +1,5% par an.BESOINS DE FINANCEMENT DES RETRAITES (TOUS REGIMES CONFONDUS)En 2007, lors du dernier rapport du COR, ces besoins (tous régimes confondus, y compris les complémentaires du privé) étaient évalués à 24,8 milliards d'euros en 2020 puis à 68,8 mds en 2050.Désormais, en tenant compte des effets de la crise, ils sont évalués à 40,7 mds en 2020 puis 71,6 mds d'euros en 2050 (scénario le plus favorable) ou 48,8 mds en 2020 puis 114,4 mds en 2050 (scénario le moins favorable).Ces projections considèrent que les régimes complémentaires AGIRC (cadres) et ARRCO (employés) ne subissent pas de modification d'ici làPOUR LE SEUL REGIME GENERAL (RETRAITE DE BASE DES SALARIES DU PRIVE)En 2007, le COR estimait à 13,4 mds en 2020 puis à 46,4 mds en 2050 les besoins de financement à prévoir pour ce seul régime, le plus important.Selon le document du COR, les besoins de financement de la branche retraite iraient de 16,6 mds à 19 mds en 2020 puis de 51,8 mds à 65 mds en 2050, selon les scénarios.DEMOGRAPHIELe nombre de retraités atteindrait 22,9 millions en 2050 contre un peu plus de 15 millions actuellementLe nombre de cotisants, qui dépend de la situation de l'emploi, atteindrait 26,7 millions en 2024 (scénario optimiste) ou 26 millions en 2022 (scénario pessimiste).Le rapport cotisants/retraites pourrait atteindre un peu moins de 1,2 contre 1,8 aujourd'hui.bur-jc/bfr/ct
rejoignez-moi sur facebook
Liens|Contacts|Mentions légales|Plan du Site